Jouons la carte de la fraternité

Jouons la carte afin de mieux « faire société » demain

Dans le cadre des « Semaines d’éducation contre le racisme », la Ligue de l’enseignement a lancé l’opération « Jouons la carte de la fraternité ».

Photo fraternité

Le principe: favoriser l’expression des jeunes sur le racisme à partir de photographies reproduites sur des cartes postales, puis les amener à formaliser cette expression lors d’ateliers d’écriture. Le 21 mars, Journée mondiale de lutte contre le racisme, chaque jeune choisit au hasard un destinataire dans l’annuaire de son département et lui envoie la carte avec son texte.

Au total, plus de 200 000 cartes postales écrites par des enfants et des adolescents sont envoyées, comme des bouteilles à la mer, à des anonymes choisis au hasard dans l’annuaire du département.

Avant et après l’action

L’opération « Jouons la carte de la fraternité » s’ancre dans une démarche pédagogique menée à l’initiative des structures sur plusieurs mois, qui s’articule autour de 4 temps:

Icône "Lecture d'image"
LECTURE D’IMAGE

Une sensibilisation au différentes formes de discrimination par l’analyse photographique des cartes.

Icône "Temps de débats"
TEMPS DE DÉBATS

Sur les thèmes du racisme et des discriminations.

Icône "Atelier d'écriture"
ATELIER D’ÉCRITURE

La rédaction des cartes postales nécessite plusieurs ateliers d’écriture dans les groupes.

Icône "Réception des réponses"
RÉCEPTION DES RÉPONSES

Débats en groupe autour des réponses des destinataires.

L’action

« Jouons la carte de la fraternité » est un projet simple, poétique et politique qui offrent aux éducateurs et enseignants un outil d’éducation à l’égalité dans la diversité. L’opération « Jouons la carte de la Fraternité » est gratuite et a un double objectif:

  • éduquer à la lecture d’images ;
  • débattre avec les enfants sur les différentes formes de discrimination ;
  • animer un atelier d’écriture finalisé par une correspondance.

C’est aussi une occasion de poursuivre ou de renforcer l’action d’éducation artistique autour de la photographie et de l’écriture.

Des pistes pour la lecture d’image…

L’ensemble des huit clichés sélectionnés illustre cette diversité par la variété des traitements artistiques et des propos des photographes. Il souligne la volonté d’ouvrir au maximum la thématique de l’éducation à l’égalité dans la diversité en incluant des photographies dont le message n’est pas évident ou immédiatement accessible. Chaque photographie est reproduite sur une carte postale. Lors de séances collectives de lecture des photographies, les enfants apprennent à exprimer leur ressenti face à une image, à la décrire de manière complète, et à mettre en relation leurs impressions et les éléments objectifs qu’ils ont relevés sur les clichés. Ainsi naissent des questionnements qui stimulent l’imaginaire en même temps qu’ils aiguisent le sens critique.

…et pour les ateliers d’écriture.

L’écriture d’un message et son adresse à une personne choisie au hasard dans l’annuaire du département constituent la matérialisation de l’opération. Dans le contexte d’un projet d’éducation à l’égalité dans la diversité, les enfants composent un message directement inspiré par une photographie. Trois éléments forment le cadre de l’atelier d’écriture : projet éducatif, lien à l’image et écriture adressée. Libre ensuite à l’accompagnateur de proposer différents jeux avec les mots pour libérer l’imagination et faciliter une écriture d’invention décalée du scolaire.

Laisser un commentaire